30/11/2007

Bernard Gauducheau Maire/ Candidat sur le terrain

Distribution de tracts hier pour le compte de Bernard Gauducheau. C'est même un Maire Adjoint qui effectuait la distribution. Le mini tract est intitulé "Ecoute et Proximité", il annonce la présence de Bernard Gauducheau samedi 1er décembre, de 16 heures à 17 heures, rues Vieille Forge, Gaudray, Pruvot et Bd du Lycée. L'heure suivante, de 17 heures à 18 heures, il sera rues d'Issy et avenue du Général de Gaulle, jusqu'à la rue Valentine Jaquet.

Bd du Lycée : Vanves obtient des aménagements

Tout le monde se souvient, et notamment les riverains du Bd du Lycée qui ont été profondément choqués, de l'accident survenu le 6 Octobre dernier, plus d'une heure après la victoire française contre les All Blacks lors de la Coupe
du Monde de Rugby, presque devant le Café « Les Platanes ».

Une clio conduite par un jeune de 21 ans, arrivée parait-il en grande vitesse de la rue Fratacci, s'était déportée sur la gauche, et a percuté un bus, le 126, qui remontait le boulevard, juste avant le café. Le choc a été tellement violent, qu'il s'était encastré sur le devant gauche de l'autobus avant d'être renvoyé vers le couloir du bus. Le pare-choc du bus et son pare brise avaient explosé. Les sapeurs pompiers s'étaient démenés durant prés d'une demi-heure pour désincarcérer ce jeune homme, et ils ont tout tenté pour le ré-animer durant 20 minutes, sans réussir à le sauver.

Evidemment, une polémique s'est développée, certains riverains mettant en cause l'installation du couloir de bus, avec ses "bittogneaux" en plastiques à son démarrage, et « le caractère accidentogène du Bd du Lycée au regard de la
vitesse jugée excessive des véhicules ». Bernard Gauducheau, Maire de Vanves s'en était bien sûr inquiété auprès des riverains avant de saisir le président du Conseil Général, Patrick Devedjian pour lui faire part des vives inquiétudes des vanvéens et de la municipalité sur le bien fondé de cet aménagement. Il vient de faire connaître les réponses apportées par le président du Conseil Général en les commentant bien sûr : Tout d'abord le remplacement d'une partie du  séparateur du couloir de bus par un marquage au sol à l'angle de l'avenue Charles de Gaulle et du Bd du
Lycée qui a été réalisée « à la suite de nos démarches (la mairie) ».

Ensuite l'installation d'une signalisation verticale plus visible afin de sécuriser cet axe de circulation, et notamment « par la pose d'un panneau en amont indiquant « Couloir du bus à 50 m » et la modification du panneau en entrée du couloir, et la suppression de la fléche de localisation indiquant le stationnement. Une fléche de rabattement sera de plus apposée sur la voie avant le couloir de bus » précise Patrick Devedjian dans son courrier  en ajoutant : « En revanche, la mise en place de « coussins ». n'est pas possible sur une voie de distribution importante du département. Ce type de
dispositif est en effet déconseillé pour les voies supportant un trafic de plus de 6000 véhicules/jour (la RD 50 supportant 15 000 véhicules/Jour sur cette section). Pour une étude plus complète, des mesures de comptage débit/vitesse sont en cours et les résultats seront disponibles fin Novembre et permettront de faire un diagnostic plus précis sur les mesures à prendre, en particulier au droit du carrefour avec l'avenue du Général de Gaulle (RD71 ».

Enfin, « dans un souci de faciliter la vie des riverains, la création d'une traversée piétonne supplémentaire protégée par des feux sera soumise à l' étude » indique le maire. « Il convient également et après, consultation de toutes les parties prenantes, de s'interroger sur le maintien de la bordure béton de séparation de la voie bus ».